Les antioxydants contre le vieillissement prématuré

Les antioxydants contre le vieillissement prématuré

Depuis ces dernières années on nous parle beaucoup des aliments riches en antioxydants et on ne cesse de vanter leurs bienfaits sur notre santé.

Il serait très important d’en apporter suffisamment à notre corps pour se prévenir de tout un tas de problèmes de santé !

Mais en fait c’est quoi les antioxydants ? Pourquoi sont-ils si bons pour notre corps ?

C’est quoi un Antioxydant ?

Comme son nom l’indique un antioxydant est une substance chimique qui permet de lutter contre les processus d’oxydation se déroulant dans notre corps.

Pour faire plus simple, les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de nos cellules en s’opposant à l’action néfaste de certaines substances pas très gentilles : les radicaux libres.

Les radicaux libres ce sont les voyous qui cassent tout, ce sont des composés instables naturellement produit par notre organisme. Ils viennent littéralement manger notre corps de l’intérieur en accélérant le déclin et le vieillissement de notre organisme.

La production de radicaux libres est augmentée par une mauvaise alimentation (acidifiante et pro-inflammatoire), une mauvaise hygiène de vie, le stress, le surentraînement sportif, la fumée de cigarette, la pollution, une exposition prolongée au soleil, etc… A quelques exceptions près ces différents facteurs sont clairement la marque de fabrique de notre société moderne.

Notre société moderne est donc génératrice de beaucoup trop de radicaux libres et notre corps n’est plus capable de les gérer tout seul.

Pour aider notre corps et se garantir une santé de fer, il sera donc très important d’apporter un surplus d’antioxydants à notre organisme. Ces derniers vont agir comme un véritable “gilet pare-balle”, nous mettant à l’abri de la cascade de réactions néfastes des radicaux libres.

antioxydants radicaux libres par-balle

Où trouve-t-on ces antioxydants ?

C’est simple, les antioxydants ça se mange !

En effet certains aliments sont naturellement dotés d’une extrême richesse en antioxydants. Il s’agit principalement d’aliments naturels et végétaux comme les légumes, les fruits, les baies et les noix.

Il existe cependant plusieurs types d’antioxydants comme par exemple les caroténoïdes, les vitamines C et E, le sélénium… Mais la principale famille d’antioxydants est celle des polyphénols que l’on retrouve dans une majorité de fruits et légumes.

Les polyphénols se sont fait remarquer des chercheurs car ils joueraient en plus un rôle actif dans la prévention et le traitement du cancer, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives !

Antioxydants fruits colorés
Fraise, cerise, mûre, framboise, bleuet

Les aliments les plus riches en antioxydants

Voici des aliments qui contiennent une grande quantité d’antioxydants. Un classement peut être établi et il est obtenu par mesure des taux de polyphénols présents dans les aliments (mesure = mg GAE /100g)

Les haricots secs

Le contenu en antioxydants des haricots secs diffère selon la variété et certaines se démarquent par leur taux élevé, notamment le haricot rouge, le haricot noir et le haricot pinto. Les haricots secs sont source de fibres et permettent ainsi de prévenir des maladies cardiovasculaires en diminuant notamment l’absorption des acides biliaires. Ils ont par ailleurs un fort pouvoir rassasiant.

Ces légumineuses sont particulièrement bénéfiques pour la santé. Ainsi, une étude menée auprès de 2 000 personnes ayant déjà souffert de tumeur au gros intestin, a montré que ceux qui avaient le plus augmenté leur consommation de haricots secs avaient 65 % en moins de récurrences de tumeur de stade avancé.

Le bleuet

Qu’ils soient sauvages cultivés, les bleuets sont des fruits dotés d’un fort pouvoir antioxydant. Ces baies de couleur bleue ont le même aspect que les myrtilles mais leur chair est différent puisqu’elle est blanche. Originaire du nord de l’Europe et de l’Amérique cette baie est principalement cultivée au Canada.

Le bleuet a le vent en poupe et pour cause : plusieurs études ont établi un lien entre la consommation de ces baies et une réduction du risque de cancer ainsi que de maladies cardiovasculaires et dégénératives. Le bleuet est aussi réputé pour lutter contre la diarrhée, interrompre la lactation et faire baisser les taux de glucose sanguin chez les diabétiques.

La canneberge ou la cranberry

C’est encore une baie qui fait partie de ce palmarès des aliments super antioxydants ! La canneberge, aussi appelée cranberry, est réputée pour soigner les infections urinaires. Ce fruit renferme différents types de flavonoïdes qui sont de puissants antioxydants : les anthocyanines (qui lui confère sa coloration rouge), les flavonols et les proanthocyanines.

Bon à savoir : les composés antioxydants seraient plus abondants dans les canneberges séchées que dans les canneberges fraîches en raison de la concentration liée au séchageN’hésitez pas à en agrémenter vos salades !

L’artichaut

C’est plus spécifiquement le cœur d’artichaut cuit qui a des pouvoirs antioxydants. En effet, cette partie du légume en renferme une grande variété : des composés phénoliques, des anthocyanines et de la silymarine qui pourrait contribuer à la prévention et potentiellement au traitement spécifique du cancer.

L’artichaut renferme également de l’inuline, un sucre non digestible de la famille des fructanes. Selon plusieurs études, l’inuline jouerait un rôle dans la diminution des risques de cancer du côlon.

La mûre

Issue du mûrier, un arbre du genre Morus dont les feuilles permettent de nourrir les vers à soie, la mûre est à distinguer du mûron, la mûre sauvage qui pousse dans les ronces et fait partie d’un tout autre genre botanique (Rubus).

La mûre est très riche en vitamine C et son jus permet de soigner la diarrhée mais aussi calmer les règles abondantes. Selon plusieurs études, sa consommation limiterait le risque de développer un cancer de l’estomac. 

Le pruneau

Les vertus laxatives du pruneau ne sont plus à prouver. Mais saviez-vous qu’il permet aussi de lutter contre l’anxiété grâce à son apport en magnésium ? Il est aussi riche en vitamines E et C, et en potassium qui assure le maintien de la pression artérielle.

Le pruneau est aussi un excellent coupe-faim naturel car malgré son goût sucré, il ne contient que 20 calories : un véritable allié minceur à ne pas négliger !

La framboise

Vive la framboise, ce petit fruit qui serait un des plus efficaces pour contrer l’oxydation du « mauvais cholestérol », un facteur de risque des maladies cardiovasculaires. De plus, la framboise inhiberait la croissance de différentes cellules cancéreuses et tumeurs du foie, du sein, du côlon, du poumon, de la prostate, du col de l’utérus, de l’œsophage et de la bouche.

Privilégiez les framboises fraîches qui sont plus riches en antioxydants que les framboises déshydratées. Si ce n’est pas la saison vous pouvez manger des framboises surgelées. En effet la congélation nuit peu à leur contenu sauf en ce qui concerne la vitamine C qui diminue beaucoup.

La fraise

Il n’y a pas que les femmes enceintes qui ont le droit d’avoir des envies de fraises ! En effet ce fruit est excellent pour la santé puisqu’il est peu calorique, riche en vitamine C et en flavonoïdes, qui permettent de limiter les risques de maladies cardiovasculaires et d’athérosclérose c’est-à-dire d’accumuler des corps gras dans les artères.

Consommer 350 g de fraises par jour augmenterait la capacité antioxydante de l’organisme et permettrait de se prémunir du cancer. Bonne nouvelle, même si la cuisson des fraises engendre une perte de 15 % à 20 % du contenu en flavonoïdes, les substances antioxydantes sont tout de même présentes dans la confiture de fraises. En effet, certains flavonoïdes et l’acide ellagique augmenteraient légèrement avec la durée de l’entreposage de la confiture, durant 3, 6 et 9 mois. 

La pomme

Le dicton « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » donne raison aux nombreuses études qui estiment que la pomme est un des meilleurs fruits pour la santé. À vous la Granny Smith, la Gala, la Golden et leurs cousines : toutes les couleurs sont bonnes ! La pomme réduirait notamment le taux de cholestérol.

Sachez que c’est le jus de pomme fraîchement pressé (brut) qui serait le plus efficace pour prévenir le cancer du côlon et les dommages cellulaires causé par le stress oxydatif. Privilégiez les pommes bio pour pouvoir manger leur peau car c’est dans cette dernière que se trouvent les polyphénols, de puissants antioxydants.

Les noix de pécan (pacanes)

Les fruits à écales dont font partie les noix de pécan sont reconnus pour leurs bienfaits sur notre santé et leur consommation régulière permettrait de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2 et du risque de calculs biliaires.

Riches en fibres, en matières grasses insaturées et en arginine, un acide aminé potentiellement bénéfique pour la santé cardiovasculaire, les noix de pécan possèdent néanmoins une charge glycémique faible. Elles sont également une excellente source de manganèse et de cuivre mais aussi une bonne source de zinc. Bref, les noix de pécan sont parfaites pour combler une petite faim tout en préservant sa santé.

Manger vivant = Manger des antioxydants

Vous avez remarqué que l’ensemble de ces aliments sont des produits bruts et naturels (pas de barre Mars, de croissants ou de pain…) !
L’alimentation vivante et ancestrale
 est principalement basée sur la consommation de ce genre d’aliments. C’est un régime alimentaire qui est naturellement très riche en antioxydants.

“Manger Vivant” c’est littéralement se shooter d’antioxydants au quotidien, et attention c’est de la bonne !

Astuce : Un bon marqueur de la quantité d’antioxydants dans un produit est sa couleur : plus le pigment et la couleur d’un produit est vive plus il contient un fort potentiel d’antioxydants.
En effet, les antioxydants sont naturellement présents dans les produits végétaux qui possèdent une couleur vive et éclatante.

Méfiez vous donc des produits industriels ternes et sans saveur vendus en grande surface, ils ne présentent pas d’intérêt car leur niveau de micro-nutriments et d’antioxydants n’est pas élevé…

Consommez plutôt des produits biologiques de saison : Plus éthiques, écologiques et gustatifs, ils contiendraient aussi des taux d’antioxydants de 18 à 69 % plus élevés que les produits conventionnels ! Une bonne raison pour commencer à manger plus de bio.

Sources : mangervivant.fr et passeportsante.net

Laisser un commentaire